«

»

Juin 04

Comment utiliser son imagination créative

Voyons maintenant comment appliquer les deux formes d’imagination que nous avons vu dans l’article précédent, à savoir l’imagination créative et l’imagination synthétique. Commençons par le 1er cas :

Comment utiliser l’imagination créative

Comment utiliser et développer votre imagination créative pour générer de la nouveauté.

Mettre en avant votre potentiel créateur

 

BillGates, inventeur né, détenteur de plusieurs centaines de brevet, a l’habitude de « s’asseoir pour penser ». Il s’assoit dans son bureau ou n’importe où au calme, dans une relative obscurité, avec un crayon à la main et une feuille de papier. Il se met alors à penser à son objectif, même s’il est vague, et attend que les idées viennent, plus ou moins vite selon son inspiration et son humeur du jour ! Et il écrit tout, noir sur blanc.

 Cela parait un peu simple pour être vrai, pourtant c’est la façon de travailler de la plupart des gens créatifs, quel que soit leur domaine : écriture, musique, architecture, design, etc…Pourquoi ça marche ? Parce que c’est simple, justement.

 Allons un peu plus loin. L’inspiration vient du plus profond de notre esprit, et probablement même de notre subconscient. Ce dernier nous « envoie » ses idées dès qu’elles sont suffisamment bien définies.

 

>> Cliquez ici, Si vous voulez vraiment vous démarquer et en savoir plus sur la créativité; si vous souhaitez vraiment (re)devenir innovant

En fait cela fonctionne encore mieux quand le cerveau est excité…par exemple par l’un de ces 10 stimuli classés par ordre décroissant de puissance :

 

  1. Profonde conviction intime
  2. Amour
  3. Volonté forte de célébrité, de pouvoir, d’argent
  4. Musique
  5. Relation amicale
  6. Esprit de groupe, coalition, objectif commun
  7. Douleur
  8. Méthode « Coué »
  9. Peur
  10. Médicaments

 

Certains de ces stimuli sont dangereux, il est donc hors de question de les utiliser. Je les ai cités seulement parce qu’ils existent. On parvient parfois à avoir des idées « originales » sous l’emprise de l’alcool, mais cela ne nous intéresse pas…

 Mais par exemple, il m’arrive de travailler avec de la musique et cela ne me gêne pas, bien au contraire. Mais dans la grande majorité des cas, l’inspiration me vient en dehors de toute activité professionnelle.

Découvrez la suite de cet article dans cet ebook au format pdf ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.